top of page

PodcastđŸŽ™ïž21✹ Rachel De Lima : Ses conseils pour votre transition professionnelle


Voici un article dĂ©diĂ© au nouvel Ă©pisode duđŸŽ™ïž Podcast Job (R) Ă©volution, avec Rachel de Lima, consultante en marketing RH, recrutement et marque employeur.


Déterminée et courageuse, Rachel De Lima partage son parcours professionnel atypique en toute franchise et bienveillance.






📣 Elle rĂ©pond Ă  ces questions :

✹ Qui es-tu ? Quel est ton parcours ?

✹ Quel Ă©tait ton but ?

✹ Aurais-tu des conseils pour les personnes qui font des formations à distance ?

✹ Peux-tu nous parler du stage que tu as trouvĂ© chez NeoStaff ?

✹ Pourquoi as-tu choisi de te lancer avec eux en particulier ?

✹ Quels sont tes 3 conseils pour les personnes en reconversion professionnelle ?

✹ As-tu rencontrĂ© des difficultĂ©s au cours de ton parcours ?

✹ Quelles sont tes astuces pour trouver des opportunitĂ©s de stages ou de bĂ©nĂ©volat ?


DĂ©couvrez aussi dans l'Ă©pisode :

  • Son avis sur Tiktok en recrutement ?

  • Un conseil ou un mot Ă  dire aux personnes qui nous Ă©coutent ?



✹ Qui es-tu ? Quel est ton parcours ?


"Je m'appelle Rachel, j'ai 37 ans. Actuellement, je suis community manager free-lance, spécialisé RH et recrutement. Il y a environ 2 ans, j'ai commencé ma reconversion professionnelle."


DĂ©couvrez son parcours


"À l'Ăąge de 18 ans, juste aprĂšs avoir obtenu mon bac gĂ©nĂ©ral, j'ai commencĂ© Ă  travailler dans le secteur administratif en tant qu'assistante de gestion polyvalente. J'ai travaillĂ© dans ce domaine pendant environ 4 Ă  5 ans avant de me tourner vers le secteur de la petite enfance et de travailler finalement dans des Ă©coles.


Cependant, j'ai toujours voulu poursuivre mes Ă©tudes et reprendre lĂ  oĂč je m'Ă©tais arrĂȘtĂ©e. J'ai donc commencĂ© par faire une VAE (Validation des Acquis de l'ExpĂ©rience) lorsque les critĂšres d'Ă©ligibilitĂ© ont Ă©tĂ© assouplis, ce qui signifiait qu'il fallait dĂ©sormais plus d'un an d'expĂ©rience pour y prĂ©tendre. Cela a Ă©tĂ© le point de dĂ©part de ma reconversion professionnelle.


Lorsqu'on travaille, on acquiert souvent de nombreuses compĂ©tences sans mĂȘme s'en rendre compte. Au dĂ©part, j'avais envisagĂ© de passer mon BTS Assistant de gestion PME-PMI en reprenant mes Ă©tudes normalement. Cependant, aprĂšs avoir consultĂ© un conseiller en Ă©volution professionnelle pour faire un bilan de compĂ©tences, j'ai pris conscience que je pouvais obtenir mon diplĂŽme directement grĂące Ă  la VAE. Cela m'a incitĂ© Ă  sauter le pas et Ă  me lancer dans cette dĂ©marche."


💡 Qu'est-ce la VAE ?


"Une VAE : C'est une validation d'acquis et d'expérience, c'est une démarche qui permet de reconnaßtre une expérience professionnelle et de faire reconnaßtre tes compétences par un diplÎme sans reprendre de formation." - Steffie.

✹ Quel Ă©tait ton but ?


"Mon objectif n'était pas simplement de reprendre mon ancien métier d'assistante de gestion, mais plutÎt d'aller plus loin. Pendant mon expérience en tant qu'assistante, j'avais réalisé plusieurs missions en ressources humaines qui m'avaient beaucoup plu.


De plus, dans ce métier, il y a une partie consacrée aux RH, ce qui m'avait permis d'acquérir de bonnes bases en matiÚre de recrutement et de gestion des ressources humaines. J'ai donc décidé de me concentrer sur ce domaine, et j'ai entamé une licence en ressources humaines en formation normale à distance."


Cependant, j'ai rencontrĂ© des difficultĂ©s pour trouver une alternance car les recruteurs exigeaient dĂ©jĂ  de l'expĂ©rience, mĂȘme pour dans le cadre d'une formation. Cette situation m'a sidĂ©rĂ©, mais j'ai Ă©tĂ© contactĂ© par un cabinet de recrutement qui proposait un poste.


C'est ainsi que j'ai commencé dans le domaine du recrutement. Bien que mon objectif principal ne fût pas de devenir recruteuse, j'ai saisi l'opportunité d'une alternance pour financer ma formation, acquérir de l'expérience et découvrir un métier nouveau pour moi.

Ainsi, j'ai travaillé dans ce domaine pendant environ 9 mois. AprÚs cette période, j'ai décidé de me lancer en free-lance dans le recrutement, poursuivant ma carriÚre dans ce domaine."


✹ Ses conseils pour les personnes qui font des formations à distance ?


1. La formation Ă  distance ne convient pas Ă  tout le monde


Il est important de prendre en considĂ©ration les besoins et les prĂ©fĂ©rences individuelles lorsqu'il s'agit de choisir une formation. Rachel est autonome et motivĂ©e pour travailler et apprendre. Cependant, pour les adultes qui cherchent Ă  dĂ©velopper des compĂ©tences pour s'insĂ©rer sur le marchĂ© du travail, il peut ĂȘtre plus difficile de rester motivĂ©.


2. L'implication


Elle doit ĂȘtre plus importante que lors du parcours scolaire, surtout pour les personnes qui ont un projet professionnel Ă  long terme. Pour rĂ©ussir une formation Ă  distance, il faut ĂȘtre capable de se motiver soi-mĂȘme, de se fixer des objectifs et de ne pas se dĂ©courager en cas de difficultĂ©s.


3. Bien choisir l'organisme de formation


Il est essentiel de choisir une formation qui offre un suivi pédagogique de qualité.


Rachel nous cite un exemple : "L'organisme Studi propose des sessions en direct avec des professeurs disponibles pour répondre aux questions des apprenants. Les cours proposés ne se limitent pas à la théorie, mais comprennent également des exercices pratiques basés sur des cas concrets. Les examens sont également conçus pour évaluer la capacité des apprenants à mettre en pratique les compétences acquises afin de les appliquer le marché du travail.


Travailler sur un projet réel est plus engageant et permet une reconnaissance accrue, car cela permet d'apprendre sur le terrain. Rachel De Lima

En consĂ©quence, pour les personnes sans expĂ©rience ou peu expĂ©rimentĂ©es, il est recommandĂ© de se concentrer sur les cas pratiques. De cette maniĂšre, il est possible de mettre en avant le fait que mĂȘme si l'on sort d'une formation, on a travaillĂ© sur des projets rĂ©els d'entreprise, ce qui nous rend apte Ă  ĂȘtre efficace dĂšs le dĂ©but."


✹ Peux-tu nous parler du stage que tu as trouvĂ© chez NeoStaff ?


  • La dĂ©couverte d'une opportunitĂ© d'avancer dans le recrutement autrement

"Je connaissais dĂ©jĂ  Louis Deslus, qui allait ĂȘtre mon manager chez NeoStaff, car je suivais ses publications sur LinkedIn. Il m'avait donnĂ© de prĂ©cieux conseils lorsque j'ai dĂ©butĂ© sur cette plateforme.


À l'Ă©poque, j'Ă©tais recruteuse indĂ©pendante, mais je n'Ă©tais pas satisfaite de ce mĂ©tier.

Je n'avais pas le sentiment de pouvoir changer les mauvaises pratiques du secteur, qui m'exaspéraient. C'est ce ras-le-bol qui m'a motivé à changer de domaine.


  • L'envie de se concentrer sur d'autres axes du recrutement en combinant le marketing et la communication.

Je voulais toujours travailler dans le recrutement, mais sous un autre angle, peut-ĂȘtre en accompagnement ou en conseil, ou encore en m'orientant vers la tech. J'aimais Ă©galement le marketing et la communication, ce que j'ai dĂ©jĂ  pu expĂ©rimenter comme assistante de gestion oĂč j'Ă©tais chargĂ©e de crĂ©er des flyers et de gĂ©rer la publicitĂ©.


C'est alors que je suis tombée sur le post de Louis, qui cherchait une personne pour un stage. J'ai lu la description de poste et je me suis dit que cela correspondait exactement à ce que je cherchais. C'était une révélation pour moi. En plus, ce stage me permettrait de rester dans le domaine du recrutement tout en l'abordant sous un autre angle.


  • Du stage au Master en stratĂ©gie digitale

Cependant, j'ai dĂ©couvert que pour faire ce stage, il fallait ĂȘtre en formation. J'ai cherchĂ© des solutions auprĂšs de PĂŽle emploi (l'Ă©quivalent de l'ORP en France), mais ils ne pouvaient me proposer qu'un stage d'un mois maximum. J'ai donc dĂ©cidĂ© de m'inscrire en Master en stratĂ©gie digitale pour pouvoir faire ce stage de six mois et dĂ©velopper mes compĂ©tences dans ce domaine."


✹ Pourquoi as-tu choisi de te lancer avec eux en particulier ?


"Le poste et les missions m'ont tout de suite intĂ©ressĂ©. De plus, la personnalitĂ© de l'entreprise m'a Ă©galement attirĂ© : dĂ©calĂ©e tout en Ă©tant bienveillante. J'ai remarquĂ© que NeoStaff Ă©tait une entreprise assez agile, et innovante. Elle encourage les gens Ă  ĂȘtre la meilleure version d'eux-mĂȘmes. C'est ce que je n'avais pas retrouvĂ© dans d'autres entreprises conventionnelles.


Le cÎté décalé m'a plu et je savais que j'allais m'y sentir bien et m'amuser.

Pour moi, le travail doit ĂȘtre amusant. Je ne veux pas avoir hĂąte d'ĂȘtre vendredi dĂšs le lundi matin. Rachel De Lima

Les opportunitĂ©s que j'ai saisies ont toujours Ă©tĂ© celles oĂč je savais que je pourrais m'Ă©panouir, ĂȘtre moi-mĂȘme et m'amuser dans ce que je faisais."


✹ Ses 3 conseils pour les personnes en reconversion professionnelle ?


1. Faire un bilan de compétences et se faire accompagner

  • Faire un bilan de compĂ©tences permet de rĂ©flĂ©chir sur ses missions et compĂ©tences acquises dans le passĂ©.

  • Se faire accompagner par un conseiller en Ă©volution professionnelle permet de bĂ©nĂ©ficier d'une aide concrĂšte pour se lancer et rĂ©aliser son projet professionnel.


2. Étudier le marchĂ© et se renseigner

  • Étudier le marchĂ© visĂ© permet de savoir si le mĂ©tier envisagĂ© est porteur et s'il y a une demande pour ce type de poste.

  • Il est important de se renseigner pour savoir si l'on pourra trouver du travail rapidement et si le mĂ©tier correspond bien Ă  ses aspirations.

3. Utiliser le réseau professionnel

  • Le rĂ©seau professionnel est une ressource souvent sous-estimĂ©e, mais qui peut ĂȘtre trĂšs utile dans le cadre d'une reconversion professionnelle.

  • Il est possible de contacter des professionnels via des plateformes comme LinkedIn pour obtenir des conseils et des informations sur leur mĂ©tier.

  • Échanger avec des professionnels permet de mieux comprendre les rĂ©alitĂ©s du mĂ©tier, les exigences et les compĂ©tences requises.

  • Le rĂ©seau professionnel peut Ă©galement aider Ă  trouver des opportunitĂ©s de stage, de formation ou d'emploi.


đŸŒ· Au dĂ©but, elle n'Ă©tait pas convaincue de l'utilitĂ© de ce rĂ©seau. C'est aussi le cas pour au dĂ©but pour certaines personnes que j'accompagne et qui sont trĂšs mal Ă  l'aise avec l'idĂ©e d'ĂȘtre sur cette plateforme. Elles peuvent mĂȘme dire qu'elles ne veulent pas y apparaĂźtre. Mais pour elle, c'Ă©tait aussi son cas et aujourd'hui elle est trĂšs active sur LinkedIn.


🌟 Peux-tu nous parler de ton Ă©volution Ă  travers LinkedIn ?


"Il y a environ un an et demi, je n'étais pas intéressée par LinkedIn car je n'aimais pas les réseaux sociaux. Cependant, une coach m'a convaincu que c'était essentiel pour mon travail dans les ressources humaines, alors j'ai créé un profil sans conviction.


En cherchant une alternance, j'ai commencé à communiquer d'une maniÚre différente et j'ai eu beaucoup de retours positifs, malgré les critiques de certains qui pensaient que je ne comprenais rien au marché de l'emploi.


MalgrĂ© mon manque d'inspiration et de temps, j'ai participĂ© au Refer Challenge, un dĂ©fi de 30 jours pour poster chaque jour sur LinkedIn. J'ai dĂ©cidĂ© de participer car je cherchais dĂ©jĂ  ma prochaine Ă©tape de carriĂšre et je me suis dit que si j'avais rĂ©ussi Ă  trouver une alternance via LinkedIn, peut-ĂȘtre que je pourrais trouver un emploi de la mĂȘme maniĂšre.


Au dĂ©but, c'Ă©tait difficile de poster tous les jours, mais cela a portĂ© ses fruits car ma communautĂ© a beaucoup augmentĂ©. Cela peut ĂȘtre intimidant de commencer sur LinkedIn."

Parler de nos expĂ©riences ou de ce qui nous dĂ©range peut ĂȘtre un bon sujet pour commencer. Rachel De Lima

đŸŒ· Petit plus 💡de Steffie


"J’accompagne les personnes dans leur bilan de compĂ©tences et je recommande de comparer les diffĂ©rents types de bilans disponibles car l'expĂ©rience est diffĂ©rente selon la personne qui vous accompagne.


J'apprĂ©cie de prendre le temps de reconnaĂźtre l'expĂ©rience de vie des personnes que j'accompagne pour dĂ©couvrir leurs compĂ©tences cachĂ©es. J'utilise une mĂ©thode suisse qui a Ă©tĂ© crĂ©er Ă  l'origine pour aider les femmes au foyer Ă  rĂ©intĂ©grer le marchĂ© du travail. Chacune est unique et possĂšde des compĂ©tences qui peuvent ĂȘtre acquises grĂące Ă  toutes sortes d'expĂ©riences.


J'ai participĂ© au challenge Refer sur LinkedIn, j'ai rencontrĂ© des difficultĂ©s Ă  publier des contenus tous les jours. Cependant, j'ai appris qu'il est important d'oser demander des audits ou de faire des rencontres sans attentes prĂ©cises pour dĂ©couvrir de nouvelles personnes et Ă©largir son rĂ©seau. Bien que je ne sois pas trĂšs active sur LinkedIn en ce moment, j'ai aussi l'envie d'ĂȘtre disponible. Je ne souhaite pas publier des contenus quotidiens si je ne peux pas rĂ©pondre avant 7 jours."


✹As-tu rencontrĂ© des difficultĂ©s au cours de ton parcours ?


"La principale difficulté rencontrée en reconversion professionnelle est le manque d'expérience.


Pour obtenir mon BTS en VAE, j'ai dû me baser sur mes expériences précédentes, bien que cela ait été un peu compliqué car ça faisait dix ans que je n'étais plus dans le métier. Cependant, ce travail en valait la peine car cela m'a permis d'identifier mes atouts et de savoir ce que je voulais faire ou ne plus faire. Pour obtenir ma licence, j'ai opté pour l'alternance afin d'acquérir de l'expérience. Pour le master, j'ai choisi le stage.


Je pense que l'alternance ou le stage sont de bonnes voies pour entrer dans la vie active, surtout lorsque l'on est en reconversion professionnelle.

Juste avoir un diplĂŽme ne suffit pas, il faut de l'expĂ©rience pour ĂȘtre considĂ©rĂ© comme compĂ©tent. Rachel De Lima

Il faut donc trouver un stage ou une alternance pour acquĂ©rir cette expĂ©rience. Le bĂ©nĂ©volat est Ă©galement une option, mĂȘme si cela demande du temps et de l'engagement. En 3 mois de bĂ©nĂ©volat en tant que chargĂ© de mission RH, j'ai pu acquĂ©rir Ă©normĂ©ment de compĂ©tences que j'ai pu mettre sur mon CV."


✹ As-tu des conseils pour trouver des opportunitĂ©s de stages ou de bĂ©nĂ©volat?


1. Il est important de créer des opportunités


"Il ne faut pas attendre qu'une annonce soit publiée pour se présenter, il faut plutÎt développer son réseau avant cela.


DĂšs le dĂ©but de son projet, il est essentiel de commencer Ă  en parler autour de soi, de son projet et de ce que l'on souhaite rĂ©aliser. Ainsi, lorsque le recruteur ou le responsable d'une entreprise cherchera quelqu'un, il pensera directement Ă  vous ou vous arriverez au moment oĂč le projet est encore au dĂ©but et oĂč personne n'en a encore parlĂ©. Vous n'aurez alors aucune concurrence ! C'est pourquoi je ne postule pas beaucoup aux annonces.


Personnellement, j'ai adopté cette stratégie depuis longtemps. J'ai rarement postulé à des annonces, sauf lorsque je suis vraiment en recherche active d'emploi. Dans ce cas, je sélectionne cinq ou six candidatures par mois en cherchant quelque chose qui me convient vraiment."


2. La curiosité


"C'est une compĂ©tence transversale qui est souvent recherchĂ©e. Pour aider les personnes Ă  dĂ©velopper leur curiositĂ©, il peut ĂȘtre utile de se poser la question : quels univers m'intĂ©ressent peu, mais qui passionnent d'autres personnes ? En cherchant Ă  comprendre les raisons de leur intĂ©rĂȘt, cela peut donner une approche diffĂ©rente et un sujet de discussion intĂ©ressant pour mieux comprendre les autres.


En somme, il s'agit d'essayer de comprendre ce qui se passe dans la tĂȘte des autres personnes et de chercher Ă  apprendre de leurs intĂ©rĂȘts et de leur maniĂšre de penser. Cette approche peut aider Ă  dĂ©velopper sa curiositĂ© et Ă  s'ouvrir Ă  de nouveaux sujets."


3. ArrĂȘter de simplement rĂ©pondre Ă  des annonces d'emploi


"Il faut cibler les entreprises oĂč l'on souhaite travailler et contacter des personnes de cette entreprise pour mettre en avant nos compĂ©tences et notre intĂ©rĂȘt pour l'entreprise.


Si les recruteurs ne répondent pas, il est possible d'entrer en contact avec des personnes travaillant dans l'entreprise. Il faut tisser des liens avec elles, parler de nos compétences sans forcément leur parler directement de notre recherche d'emploi.


Il ne faut pas chercher Ă  ĂȘtre direct dĂšs le premier rendez-vous. La recherche d'emploi est similaire Ă  la vente, il faut prĂ©parer le terrain et s'intĂ©resser Ă  d'autres services de l'entreprise pour se faire recommander."


â˜đŸŒ Pour les personnes qui sont en Suisse


"Pour trouver des opportunités de bénévolat à GenÚve, vous pouvez visiter la AprÚs-Ge Le réseau social économique et solidaire qui abrite de nombreuses associations proposant diverses activités. Alternativement, vous pouvez également rechercher des opportunités sur la plateforme GenÚve Bénévolat en utilisant des mots-clés pertinents sur Google.


En Suisse, le bĂ©nĂ©volat est largement rĂ©pandu, ce qui est trĂšs positif. Une loi oblige les employeurs sont Ă©galement obligĂ©s de publier des annonces d'emploi mĂȘme si les postes sont dĂ©jĂ  pourvus, entraĂźnant une perte d'Ă©nergie pour tous les partis impliquĂ©s"



🍀 L'avantage de travailler pour une association


"Sur LinkedIn, on trouve de nombreuses annonces de bĂ©nĂ©volat. J'ai moi-mĂȘme fait du bĂ©nĂ©volat dans une association qui crĂ©ait des jeux vidĂ©o inspirĂ©s de Minecraft, mĂȘme si je n'y connaissais rien. C'est une occasion unique pour dĂ©velopper des compĂ©tences que l'on n'aurait pas pu acquĂ©rir autrement.


Ce qui était génial, c'est que je n'étais pas limitée à des tùches spécifiques. L'équipe était composée de développeurs, de graphistes et d'ingénieurs, ce qui m'a permis de découvrir différents aspects de la création de jeux vidéo. J'ai pu voir certains de leurs travaux, qui étaient vraiment impressionnants.


Ils avaient un grand nombre de bénévoles répartis dans le monde entier, ce qui a favorisé les échanges avec des professionnels inspirants. J'ai appris beaucoup de choses sur l'univers du gaming, la création de personnages et de graphismes, ainsi que sur la conception de logos. Cette expérience m'a permis de donner des avis éclairés sur des sujets similaires que l'on m'a demandés dans d'autres entreprises. Il ne faut pas avoir peur d'explorer d'autres secteurs."


✹ Qu'est-ce que tu proposes de maniùre concrùte ?


"Je propose de vous accompagner dans la création de votre stratégie marketing digital. Je suis spécialisée dans les ressources humaines et le recrutement. Cela me permet de parler au nom de l'entreprise en ayant une réelle connaissance du terrain.


Que vous soyez une entreprise qui n'a encore rien mis en place ou que vous ne sachiez pas comment vous y prendre, je suis lĂ  pour vous aider. Rachel De Lima

Je prends en charge toute la création de la stratégie en étudiant votre concurrence, votre secteur d'activité et en déterminant comment communiquer en fonction de vos objectifs.


Je peux Ă©galement vous aider dans la gestion de votre communautĂ© sur les rĂ©seaux sociaux tels que LinkedIn, Instagram ou TikTok, en fonction de votre secteur d'activitĂ©. La crĂ©ation de contenus ne suffit pas, il est important d'ĂȘtre prĂ©sent avant et aprĂšs la publication de chaque post. Cela inclut la gestion des commentaires, l'interaction avec la communautĂ© et l'Ă©change avec d'autres personnes sur les publications.


Il est fréquent que les candidats soient attirés par l'image de l'entreprise présentée sur les réseaux sociaux ou le site web, mais que la réalité ne corresponde pas à leurs attentes.

C'est pourquoi je m'assure que l'image de l'entreprise correspond à la réalité, afin de favoriser une expérience positive pour les candidats et les employés.


Je peux vous accompagner dans cette partie en fonction de vos besoins. Vous pouvez soit me dĂ©lĂ©guer entiĂšrement la gestion de votre communautĂ©, soit opter pour une formule plus lĂ©gĂšre avec une formation ou un coaching pour vous permettre d'ĂȘtre autonome."

Dans tous les cas, sachez que cela demande du temps et de la patience pour ĂȘtre bien rĂ©alisĂ©. - Rachel De Lima

✹Comment suivre Rachel ?


Vous souhaitez la suivre, la remercier ou poser une question Ă  Rachel ?

🔔 Abonnez-vous à son profil Linkedin

😀 Rachel donne diffĂ©rents types de conseils sur la recherche d'emploi, comment se dĂ©marquer et plein d'autres encore.


Voici les liens de quelques articles de Richel De Lima :





đŸŽ™ïžSi vous souhaitez Ă©couter le podcast en entier, voici le lien.

 

📣🎙Soutenez le Podcast :

1. Abonnez-vous 🔔

2. Recevoir les prochains Ă©pisodes du podcast ! Recevoir les prochains Ă©pisodes du podcast!

3. Laissez-lui un avis et 5 étoiles sur Apple Podcasts ou Spotify (⭐)


 

âŹ‡ïžCe n’est pas fini !!!đŸ€“âŹ‡ïžâŹ‡


 


📣Participez aux prochains Ă©pisodes du podcast đŸŽ™ïž :

Quelle question aimeriez-vous poser aux recruteurs ? J'attends vos réponses en commentaire.



Un grand merci à Rachel ! 💖


📅RDV la semaine prochaine pour le prochain Ă©pisode du đŸŽ™ïžpodcast Job (R)Ă©volution consacrĂ©e Ă  la reconversion professionnelle.



#QueteDeSens #emploi #travail #bienetreautravail #ikigai #ressourceshumaines

#bilandecompĂ©tences #reconversionprofessionnelle #insertionprofessionnelle #recherchedemploi #emplois #formation #bienĂȘtreautravail #entrepreneur #estimedesoi #confianceensoi #cv #lettredemotivation #entretiendembauche #recrutement #recruteur


bottom of page